"Grille de travail / repos" : Proposition.

L'administrateur du site "Etude du Transport Urbain de Nice" a rédigé, en 2012, une proposition de "grille de travail / grille de repos" qui permet de réduire la pénibilité du travail du seul fait d'une meilleure répartition entre les périodes de travail et l'attribution des 117 repos annuels.

Cette proposition - transmise à l'entreprise en charge de l'exploitation du transport urbain à cette époque - n'a aucun impact pécuniaire ; respecte scrupuleusement la réglementation sociale et les dispositions conventionnelles ; permet d'assurer le même nombre de prestations journalières qu'actuellement (toutes périodes confondues : horaires "lundi au vendredi - hiver", "lundi au vendredi - été", horaires "samedi", "dimanche") et partant, garantit la même offre de transport.

La pertinence de cette proposition est à ce jour intacte.

Principes.

Jamais de Jour de Travail "seul" (isolé entre 2 périodes de repos).

Pas plus de 5 Jours consécutifs deTravail (il n'y a plus de périodes de 6 Jours consécutifs de Travail).

19 Week-ends de repos (Samedi + Dimanche) : jamais de repos le Samedi sans être de repos le Dimanche.

33 Dimanches de repos (dont 19 accolés au Samedi).

Sur 117 repos, 52 sont placés le week-end (19 Samedis + 33 Dimanches) et 65 en semaine (du Lundi au Vendredi).

Canevas.

Le placement des 117 repos se réalise chronologiquement :

1/ Un Repos Régulier (RR) est placé chaque 6ème jour, ce qui produit un cycle de 6 semaines et la répartition des 675 conducteurs (nombre référent) en 6 groupes.

Sur 117 repos, +/- 60 sont des Repos Réguliers (RR) :

7 RR sur un cycle de 6 semaines ;

Le cycle se reproduit 8,7 fois par an (52 semaines / 6) ;

8,7 cycles multipliés par 7 RR = +/- 60 RR par an (soit 15 RR de plus qu'actuellement).

2/ Lorsque le Repos Régulier (RR) est placé le Samedi, un Repos Hebdomadaire (RH) est placé le Dimanche (même canevas qu'actuellement).

3/ Lorsque le Repos Régulier (RR) est placé le Mardi, un Repos Hebdomadaire (RH) est placé le Dimanche (même canevas qu'actuellement).

4/ Lorsque le Repos Régulier (RR) est placé le Vendredi, un Repos Hebdomadire (RH) est placé le Samedi et un autre le Dimanche.

Sur 117 repos, +/- 35 sont des Repos Hebdomadaires (RH) :

4 RH sur un cycle de 6 semaines ;

Le cycle se reproduit 8,7 fois par an (52 semaines / 6) ;

8,7 cycles multipliés par 4 RH = +/- 35 RH par an (soit 15 RH de plus qu'actuellement).

Résumé.

Sur 117 repos, +/- 95 repos sont placés "mécaniquement" : +/- 60 RR et +/- 35 RH (soit 30 repos de plus qu'actuellement).

"Grille de travail / repos" : Proposition.

Les +/- 22 autres repos (117 - 95) sont placés "manuellement" dans le respect des principes énoncés ci-avant.

Répartition.

Les conducteurs bus (urbains) et tramway sont répartis en 6 groupes du fait de la pose du Repos Régulier le 6ème jour.

La création de 13 sous-groupes est indispensable pour assurer l'équilibre entre l'attribution "manuelle" des +/- 22 repos et la gestion du nombre de prestations journalières à assurer. De la sorte, seuls +/- 8 conducteurs ont précisément la même "grille de travail / repos" :

675 conducteurs "nombre référent" / 6 groupes / 13 sous-groupes = +/- 8,6 conducteurs.

(actuellement, 675 conducteurs / 8 groupes / 10 sous-groupes = +/- 8,4 conducteurs).

CE QUE LA PROPOSITION AMELIORE :

1/ Jours consécutifs de Travail.

La réglementation sociale qui impose le placement d'un repos tous les 7 jours est respectée de fait : la durée maximum des périodes de travail est de 5 jours consécutifs.

Il n'est plus nécessaire d'utiliser les repos placés "manuellement" pour respecter cet impératif réglementaire.

"Grille de travail / repos" - Proposition : Périodes de travail. 

 

2/ Les Samedis.

Le déclenchement "automatique" d'un Repos Hebdomaire le Samedi (lorsque le Repos Régulier est le vendredi) produit une augmentation significative du nombre de samedis placés "mécaniquement" : +/- 17 (+/- 6 actuellement).

Parmi les +/- 22 repos à attribuer "manuellement", seuls +/- 2 sont utilisés pour atteindre les 19 samedis "conventionnels".

"Grille de travail / repos" - Proposition : Les Samedis.

3/ Les Dimanches.

La réduction du cycle de distribution "automatique" des repos (6 semaines au lieu de 8) permet le placement "mécanique" de +/- 35 dimanches.

Afin de respecter les 33 dimanches "conventionnels", il suffit de procéder à un ajustement en ôtant +/- 2 dimanches "automatiques".

"Grille de travail / repos" - Proposition : Les Dimanches.

Conclusion.

La meilleure régularité des périodes travail / repos allège l'organisation du travail pour l'entreprise (il ne reste que +/- 22 repos à placer "manuellement") et réduit la pénibilité des conditions de travail pour les conducteurs :

- Il n'y a plus de périodes de 6 Jours consécutifs de Travail ;

- Le nombre de longues périodes de travail (5 jours) est de maximum 20 (au lieu de 30 actuellement) ;

- Les week-ends (samedi + dimanche) de repos sont attribués de manière régulière (2 week-ends de repos - 2 week-ends de travail - 2 dimanches de repos) ;

- 3 jours de repos consécutifs (Vendredi + Samedi + Dimanchesont attribués +/- 8 fois ;

- Le nombre de repos isolés est en moyenne de 20 par an, comme c'est le cas actuellement.

Date de dernière mise à jour : jeudi, 03 septembre 2020